Je découvre les experts

icône de la maladie "Méningiome rachidien"Méningiome rachidien

1|

Qu'est-ce qu'un méningiome rachidien ?

Un méningiome est une tumeur des méninges le plus souvent bénigne (donc non-cancéreuse) qui évolue lentement. Les méninges sont des feuillets entourant le système nerveux central à la manière de couches protectrices. On retrouve 3 méninges : la dure-mère, l’arachnoïde et la pie-mère. Un méningiome peut donc se retrouver au niveau du cerveau ou de la moelle épinière, au centre de la colonne vertébrale.

 

En cas de méningiome rachidien, la tumeur se situe dans les méninges entourant la moelle épinière. Un méningiome rachidien est extramédullaire, car les méninges sont en dehors de la moelle spinale, il faudra le différencier d’une tumeur intramédullaire. Cependant, il pourra exercer une compression de la moelle induisant des symptômes neurologiques. Un méningiome rachidien est localisé au niveau thoracique dans deux tiers des cas et induira donc des symptômes en dessous de ce niveau (membres inférieurs principalement).

 

Les méningiomes rachidiens touchent principalement les femmes de plus de 50 ans, il y a deux femmes concernées pour un homme. Ces méningiomes sont généralement isolés, mais peuvent coïncider avec d’autres pathologies comme la neurofibromatose de type 2 qui est néanmoins très rare.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un méningiome rachidien ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour un méningiome rachidien ?

Le méningiome rachidien est une tumeur peu fréquente et qui peut s’avérer handicapante. Les implications induites par un méningiome rachidien sont très variables selon sa taille et sa localisation, chaque patient évoquera des symptômes différents et certains n’auront aucun symptôme. C’est pourquoi un deuxième avis peut être utile pour confirmer ce diagnostic et le préciser, notamment à l’aide d’examens complémentaires. Le traitement diffère selon les cas et n’est pas toujours évident. Un deuxième avis permet de faire un choix adapté et approprié en apportant l’ensemble des données nécessaires, notamment pour estimer les bénéfices que peut apporter une chirurgie et savoir si elle s’avère réellement utile.

 

Le méningiome rachidien implique également un suivi, principalement via des examens d’imagerie. En effet, il faut suivre l’évolution de ce méningiome, particulièrement en cas d’abstention thérapeutique. Un deuxième avis peut mettre en place ce suivi en apportant les données importantes.

 

Quelles questions poser dans le cadre d'un deuxième avis pour un méningiome rachidien ?

  • Comment va évoluer ma tumeur ?
  • Mes symptômes, vont-ils persister ?
  • Quels sont les bénéfices et les risques des traitements ?
  • Une simple surveillance, est-elle suffisante dans mon cas ?
  • Suis-je à risque d’avoir d’autres tumeurs ?
  • Est-il possible que mon méningiome rachidien réapparaisse après la chirurgie ?
  • Est-il indiqué de réaliser une chirurgie alors que je n’ai pas de symptômes ?
  • Comment se déroule la chirurgie ?
  • Faut-il un suivi au long cours après le traitement ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes du méningiome rachidien ?

Pour un deuxième avis concernant le méningiome rachidien, il faut consulter un neurologue ou un neurochirurgien.

4|

Quels sont les symptômes du méningiome rachidien ?

Selon l’étage médullaire atteint et les structures comprimées par le méningiome, les symptômes peuvent varier, on retrouve :

  • Un syndrome lésionnel radiculaire qui correspond à l’atteinte de la racine du nerf périphérique où est localisé le méningiome, ce qui s’exprime par des symptômes moteurs et/ou sensitifs, comme des décharges électriques par exemple, atteignant des zones variables (selon le nerf).
  • Un syndrome sous-lésionnel, qui atteint la moelle épinière, en dessous de la compression par le méningiome. Classiquement, le symptôme principal sera des troubles de la marche
  • Un syndrome douloureux rachidien (plus rare).

Il est possible de n’avoir aucun symptôme en cas de méningiome rachidien, la découverte est alors fortuite, au cours d’un examen d’imagerie comme un scanner ou une IRM notamment.

5|

Comment diagnostiquer le méningiome rachidien ?

Le diagnostic de méningiome rachidien comporte un examen clinique qui inclut un interrogatoire complet et un examen neurologique. Durant cet examen neurologique, on fera notamment des tests musculaires, des recherches de réflexes, une observation de la marche... Un scanner peut détecter un méningiome, mais la réalisation d’une IRM sera obligatoire pour confirmer et caractériser le méningiome rachidien

 

Une IRM est une imagerie par résonance magnétique, elle est très performante pour explorer le système nerveux tout en ayant l’avantage de ne pas être irradiante.

6|

Comment soigner le méningiome rachidien ?

La chirurgie est le traitement de première intention en cas de méningiome symptomatique et/ou à risque de le devenir. Cela consiste tout simplement à retirer la tumeur. Une simple surveillance peut être préférée si le méningiome n’est pas symptomatique avec des IRM régulièrement pour suivre son évolution. En effet, un méningiome évolue lentement, donc peut n’entraîner aucune répercussion, en particulier chez les personnes âgées.

 

Dans de rares cas, la radiothérapie peut être indiquée, si la chirurgie est impossible et que le méningiome est dérangeant.

Mise à jour le 11/06/2021 Revue par le Docteur Stéphane Litrico

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

Tout savoir sur la peau et les maladies dermatologiques

Dermatologie

Tout savoir sur la peau et les maladies dermatologiques

Par Marion Berthon le 13/10/2021

Endométriose et adénomyose : quelles différences ?

Endométriose

Endométriose et adénomyose : quelles différences ?

Par Fanny Bernardon le 06/10/2021

Je découvre le blog

Tumeurs et Cancers :

  • Cyberknife
  • Tumeur paupière
  • Cancer de la rétine
  • Cancer de l'oeil
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion