image Maladies cardiovasculaires

Péricardite

Je découvre les médecins experts
Je demande un deuxième avis

Mise à jour le 19 juillet 2019- Revue par Professeur Damien Logeart

  • Définition péricardite

    La péricardite est une inflammation du péricarde. Le péricarde est une membrane constituée de deux feuillets enveloppant le coeur ayant pour fonction la protection du coeur (chocs violents, virus, bactéries …)

    La péricardite peut s’accompagner ou non d’un épanchement péricardique qui se définit par une accumulation de liquide entre les feuillets péricardiques du coeur.
    La gravité des péricardites dépend de l’abondance de l’épanchement et de ses causes, qui peuvent être infectieuses, néoplasiques et auto-immunes.

    Le syndrome de péricardite aiguë, lorsqu’il est complet, est facile à identifier. C’est souvent le cas des péricardites dites idiopathiques ou présumées virales (50 à 80% des étiologies) qui sont les plus fréquentes.
    L’incidence de la péricardite s’élève à 30 cas/100 000 personnes/année.

  • Intérêt d'un deuxième avis

    Pourquoi demander un deuxième avis ?

    La péricardite est le plus souvent d’évolution simple sans complication. Cependant, un second avis est de vigueur car certaines complications potentiellement graves sont à connaître et nécessitent une prise en charge urgente.
    Le second avis permet au patient de prendre connaissance de sa maladie cardiaque et des traitements qui peuvent être mis en place en fonction de l’étiologie, des complications et des critères de gravité de la péricardite. 

    Il existe différentes complications à la péricardite. 

    La péricardite peut être intermittente avec des intervalles sans symptôme entre les traitements, incessante lorsqu’elle récidive dès l’arrêt du traitement et peut devenir chronique lorsqu’elle dure plus de 3 mois. 

    La péricardite chronique est à risque de constriction (péricardite chronique constrictive) suite à l’apparition d’une fibrose (d’origine inflammatoire) gênant le remplissage du coeur, ce qui engendre des signes et des symptômes d'essoufflement et de gonflement de l’abdomen ou des jambes.

    La tamponnade est une complication rare mais grave de la péricardite. C’est une urgence vitale et thérapeutique. Il s’agit d’une accumulation anormale et le plus souvent rapide de liquide dans le péricarde, entraînant une compression des cavités cardiaques qui ne peuvent plus se remplir correctement. Les symptômes sont alors un essoufflement important, des malaises.

    La péricardite peut s’accompagner parallèlement d’une inflammation du muscle cardiaque (myocarde), le plus souvent dû à une infection virale : on parle alors de myo-péricardite. La présentation clinique d’une myo-péricardite est similaire à celle d’une péricardite.

    L’évolution et le pronostic sont donc très variables, en fonction essentiellement de l’étiologie et des critères de gravité. La demande d’un deuxième avis est totalement justifiée.

    Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    L'avis d'un médecin expert, en moins de 7 jours, pris en charge par votre complémentaire santé !

    deuxiemeavis.fr vous propose une solution rapide et sécurisée :

    Je découvre les médecins experts
    Je demande un deuxième avis
    image de cadenasdeuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL. N° d'autorisation : 1786189
    100% de patients satisfaits

    Combien ça coûte?

    Pour les assurés sociaux français, le service est pris en charge par certaines complémentaires santé. Contactez-nous pour savoir si vous êtes couverts.

    Est-ce sécurisé?

    deuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL.
    N° d'autorisation : 1786189

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées?

    • Y a-t-il une explication ou une cause à la survenue de ma péricardite ?
    • Comment éviter le risque de récidive d’une péricardite ?
    • Je suis fumeur, le tabac est-il un risque de complication de la péricardite ?
    • Les anti-inflammatoires ne fonctionnent pas, est-ce que je peux avoir recours aux corticoïdes ? 
    • Dois-je changer mon mode de vie alimentaire après une péricardite ?
    • Ma famille a des antécédents de péricardite : dois-je m’inquiéter ?
    • Comment calmer la douleur de péricardite ?
    • Les symptômes de ma péricardite persistent au traitement, quel attitude dois-je adopter, que dois-je faire ?
    Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • symptômes péricardite

    Les signes fonctionnels : 

    Le signe évocateur de péricardite est la douleur thoracique d’apparition souvent brutale, d’intensité variable, à type de brûlure ou  de constriction, de durée souvent prolongée. Cette douleur peut s’étendre aux épaules et au cou. Elle s’accentue à l’inspiration et en position allongée. Cette douleur est soulagée par prise d’Aspirine ou d’anti-inflammatoire mais n’est pas améliorée à la prise de Trinitrine.
    Une dyspnée modérée peut aussi être présente et est également soulagée en position assise, le buste penché vers l’avant.

    Signes généraux :

    Une fièvre et une asthénie peuvent être retrouvées dans le contexte de péricardite. 
    Ces signes ne sont pas spécifiques de la péricardite mais peuvent justifier une consultation chez son médecin traitant.

  • Diagnostic péricardite

    Le diagnostic de la péricardite repose sur un ensemble d’arguments et n’est évoqué qu’après un examen médical complet et élimination des autres causes de douleurs thoraciques.

    A l’examen clinique, le médecin s’appuie sur la présence des signes fonctionnels retrouvés chez le patient. La présence d’un état fébrile et d’une infection virale dans les semaines qui ont précédé le début des symptômes rend le diagnostic différentiel de péricardite plus probable.

    A l’auscultation du thorax, le médecin retrouve un frottement péricardique dans environ 50% des cas. Il persiste en apnée, il augmente lors de l’inspiration forcée. Son absence ne permet pas d’éliminer le diagnostic.

    Un électrocardiogramme (ECG) est fait systématiquement et peut présenter des anomalies très évocatrices de péricardite. 

    Une prise de sang pour analyse est également toujours faite.

    Les autres tests appuyant le diagnostic de péricardite sont la radiographie thoracique, l’échocardiographie, le scanner cardiaque et l’IRM cardiaque. Ces examens sont réalisés au cas par cas en fonction du contexte, des doutes diagnostiques et de la recherche d’une cause spécifique.

  • Traitement péricardite

    Dans un premier temps, si la péricardite est d’allure bénigne, présumée virale ou sans cause retrouvée, elle est traitée par anti-inflammatoire (AINS ou aspirine à fortes doses) pendant environ 3 semaines. Le traitement comprend aussi une mise au repos, une restriction de l’activité physique. Les cas légers de péricardite se résorbent d’eux même, sans nécessité d’intervention.
    La colchicine peut également être prescrite car elle diminue d’emblée le risque de récidives.

    Une hospitalisation peut être nécessaire en cas de douleurs importantes, en cas de nécessité d’un bilan approfondi.
    En cas de cause particulière (maladie auto-immune, infection…), un traitement spécifique est proposé.
    En cas de récidive, le traitement devient plus compliqué avec discussion de corticoides etc…

    Certaines péricardites avec épanchement important de liquide pouvant nécessiter un drainage de ce liquide.
    Enfin dans de très rares cas, il y a une chronicisation de la péricardite qui peut nécessiter à terme une décortication chirurgicale.

Télécharger la fiche

Les autres maladies du coeur

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 03/05/2019
Une péricardite est une inflammation du péricarde, l’enveloppe qui entoure le cœur. Cette enveloppe, composée de deux feuillets, permet le maintien du cœur dans une position stable mais facilite également les mouvements de contraction et de...
Lire la suite...
Actualité du 12/07/2019
Il y a une vingtaine d’années, Malik* subissait un grave accident de la voie publique qui lui infligeait de multiples fractures, notamment du fémur droit. Après plusieurs opérations tout était rentré dans l’ordre et Malik avait...
Lire la suite...