image Maladies des os, des articulations et des muscles

Rupture chronique du tendon rotulien (ou patellaire)

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 14 mai 2020 - Revue par Professeur Alexandre Poignard

  • Définition rupture chronique du tendon rotulien (ou patellaire)

    Le genou est l’articulation à la rencontre de 3 os : le fémur, le tibia et la patella (anciennement rotule). On appelle tendon la partie d’un muscle qui s’accroche à un os, sorte de cordon élastique et fibreux. Le genou est doté de 2 tendons : le tendon rotulien et le tendon quadricipital. Ils participent du maintien de la position debout.

    La rupture du tendon rotulien survient le plus souvent à la réception d’un saut violent avec le genou semi-fléchi. Elle peut être totale ou partielle. La déchirure se situe généralement à proximité de la patella plutôt que dans le corps même du tendon. Une pathologie impliquant une inflammation chronique du tendon peut également être à l’origine d’une rupture du tendon rotulien : polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux systémique, diabète mellitus ou encore hyperparathyroïdisme. Dans ces cas, les tendons rotuliens des deux genoux peuvent être atteints conjointement.

    Les ruptures du tendon rotulien sont rares et 80% d’entre elles se retrouvent chez des personnes de moins de 40 ans.
  • Intérêt d'un deuxième avis ?

    Pourquoi demander un deuxième avis ?

    Un deuxième avis est tout à fait pertinent dans le cas d’une rupture chronique du tendon rotulien. En effet, si le diagnostic et la prise en charge sont précoces, les résultats sont généralement satisfaisants avec une bonne récupération fonctionnelle. Cependant, dans un tiers des cas, le diagnostic est tardif ce qui nuit à la guérison et augmente le risque de complications. L’invalidité du membre inférieur peut être handicapante au quotidien. L’examen clinique, mais aussi le choix de la technique chirurgicale sont cruciaux pour une prise en charge thérapeutique optimale. Une seconde rupture est rare. Dans les cas complexes ou lorsque le diagnostic tarde à être posé, solliciter un deuxième avis médical permet de mettre toutes les chances de son côté pour atteindre une guérison complète au plus vite. La stratégie thérapeutique la plus adaptée peut alors être mise en oeuvre, soutenue par un second éclairage de la part d’un spécialiste.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Quelle est la cause de ma pathologie ?
    • S’agit-il d’une rupture complète ou partielle du tendon rotulien ?
    • Y-a-t-il d’autres lésions associées ?
    • On me propose une chirurgie. Est-elle absolument nécessaire ? Quelle technique va être utilisée ? Mon tendon sera-t-il plus fragile qu’auparavant, même après l’intervention ? Quel est le risque qu’il se déchire à nouveau ?
    • Je dois faire de la rééducation. Quelles en sont les modalités ?
    • Dois-je prendre des précautions particulières pour protéger mon genou à l’avenir ?

    Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quels spécialistes consulter ?

    • Un rhumatologue. C’est le spécialiste de l’appareil locomoteur (os, muscles, tendons, articulations et ligaments).
    • Un chirurgien orthopédiste spécialiste du genou. C’est le chirurgien spécialiste de l’appareil locomoteur.
    • Un médecin rééducateur. C’est le spécialiste de la rééducation et de la réadaptation pour les personnes ayant des incapacités fonctionnelles à cause d’un handicap ou d’un traumatisme.
  • Symptômes rupture chronique du tendon rotulien (ou patellaire)

    Les symptômes sont :
    • une sensation de déchirure
    • le genou qui lâche
    • une douleur au genou
    • l’impossibilité d’étendre le genou si la rupture est complète
  • Diagnostic rupture chronique du tendon rotulien (ou patellaire)

    Le diagnostic de la rupture du tendon rotulien (ou patellaire) requiert :
    • Un examen clinique. Le patient n’est plus capable d’étendre activement le genou ou de le maintenir étendu. La patella migre à l’intérieur de l’articulation : elle peut être palpée sous la peau. On parle d’ascension de la patella. On cherche aussi à identifier un événement traumatique ou une pathologie associée pouvant être à l’origine de la rupture.
    • Un examen d’imagerie médicale. Une radiographie de face et de profil permet de visualiser l’ascension de la patella. Une échographie et une IRM permettent d’explorer les différentes structures dans les cas plus complexes ou si un doute subsiste quant au diagnostic.
  • Traitement rupture chronique du tendon rotulien (ou patellaire)

    Le traitement de la rupture du tendon rotulien dépend :
    • de l’âge du patient
    • de son état de santé général
    • de l’origine de la rupture : maladie systémique ou traumatisme
    • du caractère total ou partiel de la rupture
    • de la localisation de la rupture le long du tendon
    • de l’impact de la rupture sur la patella
    • de l’intensité des symptômes
    • de la durée depuis la rupture
    Les différents traitements de la rupture du tendon rotulien.

    La prise en charge repose uniquement et nécessairement sur une intervention chirurgicale, que la rupture du tendon rotulien soit totale ou partielle. Plusieurs techniques peuvent être utilisées en fonction des caractéristiques de la pathologie. Le genou doit ensuite être immobilisé par une attelle pendant 6 à 8 semaines. Une rééducation avec un kinésithérapeute est nécessaire.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies du genou

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 15/06/2020
Il n’est parfois pas facile de concilier la vie au travail avec ses problèmes de santé. Si certains éprouvent des difficultés à assurer leur emploi comme ils le faisaient avant la maladie, aménager et adapter les conditions de travail peut être une...
Lire la suite...
Actualité du 10/06/2020
Un scanner, une contraception, de la rééducation… Les prescriptions de votre médecin ne se limitent pas aux médicaments. Mais saviez-vous qu’il peut aussi vous prescrire du sport ? Et oui, dans le cadre d’une maladie chronique,...
Lire la suite...