image Maladies cardiovasculaires

Anévrisme de l’aorte abdominale

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 5 juin 2020 - Revue par Professeur Yves Castier

  • Qu'est-ce qu'un anévrisme de l’aorte abdominale ?

    L’aorte est le plus gros vaisseau de l’organisme, sa partie située dans l’abdomen se divise en deux artères iliaques pour apporter le sang aux deux membres inférieurs. L’anévrisme de l’aorte abdominale est une dilatation ou une augmentation de calibre de l’aorte abdominale. On parle d’anévrisme lorsque le diamètre de l’aorte mesure plus de 30 mm (3 cm) et d’anévrisme iliaque lorsque le diamètre de l’artère iliaque mesure plus de 20 mm (2 cm).

    C’est une pathologie fréquente, on estime que 5 à 10% des hommes de plus de 65 ans sont porteurs d’un anévrisme de l’aorte abdominale, mais la majorité d’entre eux sont de petite taille.

    Le principal risque de l’anévrisme de l’aorte abdominale est la rupture. C’est l’issue de sang en dehors de l’aorte par déchirure de la paroi de l’aorte anévrismale. C’est une complication gravissime et souvent fatale dont la mortalité globale atteint 90%. Le meilleur traitement de l’anévrisme rompu reste donc le traitement préventif, c’est-à-dire le traitement de l’anévrisme avant la rupture. Le risque de rupture est directement corrélé au diamètre de l’anévrisme. L’anévrisme de l’aorte abdominale peut également être responsable d’ischémie aiguë et il peut également s’infecter.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un anévrisme de l’aorte abdominale ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour un anévrisme de l’aorte abdominale ?

    Le deuxième avis est particulièrement pertinent dans le cadre d’un anévrisme de l’aorte abdominale car les interventions parfois nécessaires sont délicates et les indications doivent être discutées au cas par cas (rapport bénéfice/risque). De plus, le choix du type de procédure (endoprothèse aortique ou chirurgie classique) n’est pas toujours simple et il est souvent difficile d’appréhender les avantages et les inconvénients de chacune. Dans ce contexte, un deuxième avis permet de prendre part aux choix thérapeutiques de manière plus éclairée.


    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • L’intervention est-elle nécessaire ? Comment se déroule-t-elle ? Quels en sont les risques ? Combien de temps dure l’hospitalisation ? Quelles vont être les conséquences de l’opération sur ma vie de tous les jours ?
    • Quelle est la meilleure option thérapeutique entre le traitement chirurgical classique et le traitement par endoprothèse aortique dans mon cas ?
    • Les examens que j’ai passés sont-ils suffisants pour prendre la bonne décision de choix du traitement ?
    • Si l’opération n’est pas nécessaire, quelle surveillance dois-je effectuer et quelles précautions dois-je prendre ?
    • Existe-t-il une surveillance particulière après l’intervention chirurgicale classique ?
    • Existe-t-il une surveillance particulière après la mise en place d’une endoprothèse aortique ?
    • Y a-t-il plus de risque que je sois porteur d’un autre anévrysme artériel ?
     Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quels sont les spécialistes de l'anévrisme de l’aorte abdominale ?

    Le médecin référent pour l’anévrysme de l’aorte abdominale est un médecin ou chirurgien vasculaire. Celui-ci est un spécialiste des problèmes des vaisseaux (artères, vesines, vaisseaux lymphatiques) et du cœur. Il est préférable de consulter un médecin vasculaire spécialiste de l’anévrisme de l’aorte abdominale.
  • Quels sont les symptômes d'un anévrisme de l’aorte abdominale ?

    La majorité des anévrysmes de l’aorte abdominale sont asymptomatiques (ne donnent pas de symptômes). Ils sont le plus souvent détectés grâce à un examen d’imagerie demandé pour une autre indication.
    Dans les rares cas où il est symptomatique, la douleur est le symptôme le plus fréquent. Parfois, le patient décrit un « battement » au niveau de l’abdomen ou le médecin palpe une masse pulsatile.
  • Comment diagnostiquer un anévrisme de l’aorte abdominale ?

    Le diagnostic d’anévrysmes de l’aorte abdominale se base tout d’abord sur un interrogatoire du médecin qui recherche notamment les symptômes et les facteurs de risque de la maladie. Les quatre principaux facteurs de risque de survenue d’un anévrysme de l’aorte abdominale sont : l’âge (l’âge moyen des patients opérés est d’environ 70 ans, c’est exceptionnel avant 50 ans) ; le tabagisme actif ou passé ; les antécédents familiaux d’anévrysme de l’aorte ; le sexe masculin.
     
    Les examens les plus pertinents dans la prise en charge d’un anévrysme de l’aorte abdominale sont l’échographie-Doppler artériel, l’angioscanner de l’aorte et des artères des membres inférieurs et l’angio-IRM.
  • Quels sont les traitements l'anévrisme de l’aorte abdominale ?

    L’indication à traiter un anévrysme de l’aorte abdominale dépend en premier lieu de sa taille (il est très rare d’intervenir pour des anévrysmes dont la taille est inférieur à 40 mm). D’autres éléments sont à prendre en considération : la vitesse de croissance de l’anévrysme, son aspect, son étiologie et son caractère symptomatique ou non.

    Il existe deux types de traitement de l’anévrysme de l’aorte abdominale :
    • Le traitement chirurgical classique qui consiste à mettre à plat l’anévrysme et à remplacer la partie anévrysmale de l’aorte par une prothèse vasculaire. L’intervention nécessite une incision au niveau de l’abdomen ou du flanc.
    • Le traitement par endoprothèse aortique. Cette procédure consiste à exclure l’anévrysme de la circulation sanguine par l’implantation d’une prothèse endovasculaire dans l’aorte abdominale, créant ainsi une nouvelle voie de passage pour le sang. L’endoprothèse est introduite au niveau fémoral au pli de l’aine, il n’y a pas d’incision abdominale. Le traitement par endoprothèse aortique (technique mini-invasive) est moins lourd mais nécessite une surveillance plus rapprochée et plus longue après l’intervention.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies des artères