Je souhaite l'avis d'un expert

icône de la maladie "Anévrisme de l'artère poplitée"Anévrisme de l'artère poplitée

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

1|

Qu'est-ce qu'un anévrisme de l'artère poplitée ?

L’artère poplitée est l’artère qui fait suite à l’artère fémorale. Elle est située derrière le genou. Elle se divise en trois artères pour la vascularisation de la jambe (artère tibiale antérieure, tibiale postérieure et fibulaire ou péronière). L’anévrisme de l’artère poplitée est une dilatation ou une augmentation de calibre anormale de l’artère poplitée. On parle d’anévrisme poplité lorsque le diamètre de l’artère mesure plus de 15 mm. C’est une maladie fréquente, ce sont les anévrismes artériels les plus fréquents après l’anévrisme de l’aorte abdominale.

Le principal risque de l’anévrisme de l’artère poplitée est l’ischémie aiguë de membre (souffrance du membre par blocage complet de la circulation du sang). Cette ischémie aiguë est la conséquence directe d’une thrombose (occlusion) de l’artère poplitée. La thrombose est d’autant plus grave que l’anévrisme a déjà été responsable d’embolies asymptomatiques dans les trois artères jambières avant l’occlusion. Le point de départ de ces embolies distales est le thrombus contenu dans l’anévrisme poplité. C’est la complication la plus redoutée car elle est associée avec un taux significatif d’amputation de jambe. L’ischémie aiguë reste malheureusement un mode de découverte encore trop fréquent de l’anévrisme poplité.

La rupture est plus rare, c’est aussi une complication grave qui engage le pronostic du membre inférieur, et qui ne concerne que les anévrismes volumineux (supérieur à 3 cm).
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un anévrisme de l'artère poplitée ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour un anévrisme de l'artère poplitée ?

Le deuxième avis est particulièrement pertinent dans le cadre d’un anévrisme de l’artère poplitée car les interventions parfois nécessaires sont délicates et les indications doivent être discutées au cas par cas (rapport bénéfice/risque). De plus, le choix du type de procédure n’est pas toujours simple à comprendre et il est souvent difficile d’appréhender les avantages et les inconvénients de chacune. Dans ce contexte, un deuxième avis permet de prendre part aux choix thérapeutiques de manière plus éclairée. Les traitements médicamenteux et chirurgicaux doivent être combinés et il est important de définir le bon moment pour leur mise en œuvre.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • L’intervention est-elle nécessaire ? Comment se déroule-t-elle ? Quels en sont les risques ? Combien de temps dure l’hospitalisation ? Quelles vont être les conséquences de l’opération sur ma vie de tous les jours ?
  • Quelle est la meilleure option thérapeutique dans mon cas ?
  • Les examens que j’ai passés sont-ils suffisants pour prendre la bonne décision de choix du traitement ?
  • Si l’opération n’est pas nécessaire, quelle surveillance dois-je effectuer et quelles précautions dois-je prendre ?
  • Existe-t-il une surveillance particulière après l’intervention ?
  • Y a-t-il plus de risque que je sois porteur d’un autre anévrisme artériel ?
  • Quelle surveillance ou conduite à tenir vis à vis du membre controlatéral ?
Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Quels sont les spécialistes de l'anévrisme de l'artère poplitée ?

Le médecin référent pour l’anévrisme de l’aorte poplitée est un médecin ou chirurgien vasculaire. Celui-ci est un spécialiste des problèmes des vaisseaux (artères, vesines, vaisseaux lymphatiques) et du cœur.
Il est préférable de consulter un médecin vasculaire spécialiste de l’anévrisme de l’aorte poplitée.
4|

Quels sont les symptômes d'un anévrisme de l'artère poplitée ?

Environ 40% des anévrismes de l’artère poplitée sont asymptomatiques (ne donnent pas de symptômes). Le caractère asymptomatique n’exclut pas l’existence de lésions thromboemboliques silencieuses.
L’existence de symptômes est directement corrélée à la taille de l’anévrisme poplité, à l’existence de thrombus et à la dégradation du lit d’aval artériel jambier (secondaire aux migrations emboliques à partir du thrombus). Les symptômes peuvent être une claudication du membre (douleur dans le mollet à la marche), des douleurs de décubitus (en position allongée) ou à des nécroses d’orteil (orteil noir). Les compressions veineuses et/ou neurologiques sont rares et sont l’apanage des gros anévrismes dont le diamètre est supérieur à 3 cm.
5|

Comment diagnostiquer un anévrisme de l'artère poplitée ?

Le diagnostic d’anévrismes de l’artère poplitée se base tout d’abord sur un interrogatoire du médecin qui recherche notamment les symptômes et les facteurs de risque de la maladie.
Les principaux facteurs de risque de développement d’un anévrisme de l’artère poplitée sont : l’âge (l’âge moyen des patients opérés est d’environ 60-70 ans, c’est exceptionnel avant 50 ans) ; le tabagisme actif ou passé ; les antécédents familiaux d’anévrisme de l’aorte ou d’anévrisme poplité ; le sexe masculin (95%). Les anévrismes poplités touchent essentiellement les hommes. Ils sont bilatéraux dans environ la moitié des cas.

Les examens les plus pertinents dans la prise en charge d’un anévrisme de l’artère poplitée sont l’échographie-Doppler artériel, l’angioscanner de l’aorte et des artères des membres inférieurs et l’angio-IRM.
La recherche d’un anévrisme poplité doit être systématiquement réalisée chez tous les patients porteurs d’un anévrisme de l’aorte abdominale et chez tous les patients porteurs d’un anévrisme de l’artère iliaque ou fémoral. Ce dépistage comporte un examen clinique et un examen par échographie vasculaire.
6|

Comment soigner un anévrisme de l'artère poplitée ?

Les indications thérapeutiques dépendent de plusieurs facteurs : le diamètre maximal de l’anévrisme poplité, le caractère symptomatique de l’anévrisme poplité et l’existence d’une altération du lit d’aval artériel.
Il existe deux types de traitement de l’anévrisme de l’artère poplitée :

  • Le traitement chirurgical classique, qui reste le traitement de référence, est le plus préconisé. L’intervention consiste le plus souvent à exclure l’anévrisme de la circulation et à faire un pontage avec du matériel autologue (pris sur le patient lui-même).
  • Le traitement par endoprothèse artérielle (stent couvert). Cette procédure consiste à exclure l’anévrisme de la circulation sanguine par l’implantation d’un stent couvert. Elle est réservée à des cas particuliers. 


Quel que soit le traitement, il est nécessaire de surveiller l’autre membre s’il existe un anévrisme poplité controlatéral connu et de surveiller le membre opéré.

Mise à jour le 15/09/2020 - Revue par le Professeur Yves Castier

Partager
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
À la découverte des maladies cardiovasculaires

Cardiovasculaire

À la découverte des maladies cardiovasculaires

Par Marion Berthon le 12/10/2020

Maladie cardiovasculaire : quel impact sur la qualité de vie ?

Cardiovasculaire

Maladie cardiovasculaire : quel impact sur la qualité de vie ?

Par Fanny Bernardon le 05/10/2020

Peut-on guérir d'une maladie cardiovasculaire ?

Cardiovasculaire

Peut-on guérir d'une maladie cardiovasculaire ?

Par Mathilde Franc le 28/09/2020

Maladies cardiovasculaires : le diagnostic en 5 étapes

Cardiovasculaire

Maladies cardiovasculaires : le diagnostic en 5 étapes

Par Marion Berthon le 14/09/2020

Je découvre le blog

Maladie des artères :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q