Découvrir les médecins référencés

icône de la maladie "Adénome hépatique"Adénome hépatique

1|

Qu'est-ce qu'un adénome hépatique ?

L’adénome hépatique aussi appelé adénome hépatocellulaire est une tumeur bénigne du foie. Cette affection assez rare (0,03%) se retrouve la plupart du temps sur un foie par ailleurs sain. L’adénome hépatique touche surtout les femmes jeunes (sex ratio de 9) et il est souvent associé à la prise d’un contraceptif oestroprogestatif qui devra être suspendu. Généralement unique, il peut être multiple et s' il y a plus de 10 nodules, on parle de polyadénomatose. Chez les hommes, l’apparition de l’adénome hépatocellulaire peut être favorisée par la prise de stéroïdes anabolisants.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un adénome hépatique ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour un adénome hépatique ?

Un deuxième avis peut être très utile pour confirmer un diagnostic, en effet la nature des tumeurs hépatiques peut être généralement précisée avec l’imagerie médicale, et discuter une biopsie hépatique échoguidée. Bien souvent, l’adénome hépatique ne nécessite aucun traitement, un deuxième avis permet au patient d’évaluer au mieux les options thérapeutiques proposées, afin qu’il puisse participer au choix d’un traitement adapté à son cas.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • Quel est le pronostic à long terme ?
  • L’adénome hépatique peut il évoluer ?
  • Dois-je me faire opérer ?
  • Comment se déroule l’opération ? Quels en sont les risques ?
  • Quelle surveillance doit être faite si je ne me fais pas opérer ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes de l'adénome hépatique ?

Les médecins référents pour l’adénome hépatique sont :

  • Un hépato-gastro-entérologue : il prend en charge les maladies du tube digestif (œsophage, estomac, intestins), du foie et du pancréas.
  • Un chirurgien viscéral et digestif : il réalise des interventions sur l’appareil digestif ainsi que sur les voies biliaires et la vésicule, le foie, le pancréas, la rate et sur la paroi abdominale.
  • Un radiologue qui par l’échographie de contraste ou une autre imagerie dynamique en coupes (scanner, IRM) va pouvoir distinguer une tumeur hépatique maligne d’une bénigne, et parmi les tumeurs bénignes un adénome d’une hyperplasie nodulaire focale.
4|

Quels sont les symptômes de l'adénome hépatique ?

L’adénome hépatique est le plus souvent asymptomatique et donc rarement diagnostiqué. Cependant, il peut être révélé par des douleurs dans la partie supérieure droite de l’abdomen ou par une complication hémorragique. En effet, dans de rares cas l’adénome hépatique peut se rompre et saigner dans la cavité abdominale, il y aura alors une urgence à intervenir chirurgicalement.

5|

Comment diagnostiquer un adénome hépatique ?

Le dépistage de l’adénome hépatocellulaire se fait à l’aide d’examens d’imagerie médicale, tels que l’échographie, et le diagnostic par des examens radiologiques dynamiques, le scanner ou l’IRM. Pour éliminer des diagnostics différentiels, une confirmation histologique peut être faite par biopsie ou après l’exérèse chirurgicale (ablation de la tumeur).

6|

Comment traiter un adénome hépatique ?

En toute première intention il est nécessaire d’arrêter la contraception orale si il y en a une. Cela peut être suffisant pour stabiliser ou réduire la taille de l’adénome hépatique

La biopsie hépatique échoguidée est souvent indiquée et une classification pathomoléculaire permet de distinguer 6 sous-groupes majeurs (adénomes inactivés HNF1alpha, inflammatoires, mutés, non classés…) et de définir le traitement et/ou la simple surveillance.

Une résection chirurgicale, si possible coelioscopique, sera indiquée si :

  • l’adénome hépatique à une taille supérieure à 5 cm car plus l’adénome est gros, plus il y a un risque d’hémorragie ou de transformation en carcinome hépatocellulaire,
  • l’adénome hépatique à une taille inférieure à 5cm avec à la biopsie des mutations (beta caténine exon 3 au risque de transformation carcinomateuse et sh hémorragique au risque),
  • la tumeur est symptomatique,
  • il y a des complications hémorragiques. Un adénome hémorragique est d’abord traité par embolisation puis réséqué par la suite,
  • la personne touchée est un homme. En effet, le risque de dégénérescence est 10 fois plus élevé chez les hommes

Une destruction par radiofréquence percutanée peut aussi être envisagée.

 

Mise à jour le 06/12/2023 Revue par le Professeur Stanislas Pol

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence

Nos patients témoignent

L’histoire de Serge, 49 ans atteint d’un adénome hépatique

Témoignages

L’histoire de Serge, 49 ans atteint d’un adénome hépatique

Par Joséphine de Becdelièvre le 30/08/2019

Site parfait pour prendre une décision médicale en toute Indépendance. Réponse rapide et professionnelle. Je recommande

Fred

Très bon accueil, très bonne écoute, les conseils donnés ont ouvert des possibilités de prise en charge intéressantes, merci beaucoup.

Denis

Je consulte d'autres témoignages
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
5 minutes pour découvrir le gastro-entérologue

Spécialistes

5 minutes pour découvrir le gastro-entérologue

Par Fanny Bernardon le 31/03/2021

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

Comment soigner une tendinite du bras ?

Orthopédie

Comment soigner une tendinite du bras ?

Par Marion Guérin le 17/05/2024

Perte de chance et inégalités en santé, comment y remédier ?

Orientation, information, accompagnement

Perte de chance et inégalités en santé, comment y remédier ?

Par Marion Berthon le 16/05/2024

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

webinaire maladies thyroide
Webinaire
Maladies de la thyroïde : comprendre et traiter les troubles
Mardi 28 mai de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires

Tumeur digestive, Cancer digestif :

Pour aller plus loin…

Découvrir les médecins référencés

S’informer sur la prise en charge

S’informer sur la protection des données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q

Nous sommes disponibles
pour vous accompagner

Nous sommes disponibles pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins référencésLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Rejoignez-nous !

Copyright © Carians 2024, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris