Je découvre les médecins référencés

icône de la maladie "Cancer métastatique du foie"Cancer métastatique du foie

1|

Qu'est-ce qu'un cancer métastatique du foie ?

Un cancer métastatique au foie représente un tournant dans la maladie cancéreuse et correspond à un cancer qui a été capable de partir de son organe d’origine (côlon, poumon, rein, sein, ovaire ou autre), d’aller jusqu’au foie et de se développer. Le cancer métastatique au foie peut aussi être désignée sous le nom de cancer secondaire du foie ou métastases hépatiques. Les métastases au niveau du foie sont beaucoup plus fréquentes que les métastases au niveau du poumon, du cerveau, ou des os. Plus d’un tiers des cancers créent des métastases au foie. Cependant, certains de ces cancers primitifs se développent plus facilement dans le foie que d’autres. C’est le cas notamment des cancers digestifs (côlonestomacpancréas) et plus rarement les cancers du poumon, du sein, des ovaires ou des reins.

Le foie est l’un des plus gros organes de notre organisme. Sa fonction est multiple. Il sert notamment à stocker les nutriments pour les mettre à disposition de l’organisme quand ce dernier en a besoin. Le foie purifie également notre corps des toxines que nous ingérons. Enfin, il synthétise les glucides, les lipides et les protéines et produit la bile qui favorise notre digestion. C’est donc un organe vital. Des métastases au foie engagent donc le pronostic vital du patient. Le foie est un organe qui se régénère également. Pour cela et dans certaines tumeurs notamment coliques ayant évoluées jusqu’au foie la résection chirurgicale est envisageable. Cette résection peut être sur une grande partie du foie. Il est considéré que la résection peut atteindre 60 à 70 % du foie. Ainsi des traitements multiples sont disponibles pour diminuer la taille des lésions au niveau du foie afin de permettre la résection du cancer. A titre d’exemple, nous pouvons citer la radiofréquence, l’embolisation, la radio embolisation, la radiothérapie externe par Cyberknife, la chimiothérapie systémique, l’immunothérapie et les thérapies ciblées. Dorénavant la prise en charge de métastases hépatiques doit se concevoir avec toutes ces options. La complexité de la prise en charge rend encore plus utile la demande d’un deuxième avis spécialisé avec la vision d’un expert dans le domaine. 

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un cancer métastatique du foie ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour un cancer métastatique du foie ?

Un deuxième avis est tout à fait pertinent dans le cadre d’un cancer métastatique du foie, dans la mesure où celui-ci engage le pronostic vital du patient. Il est donc très important, d’une part de diagnostiquer sa maladie le plus tôt possible, d’autre part de bien en connaître tous les aspects et tous les traitements qui existent pour la guérir. Ceux-ci sont nombreux et variés. Certains d’entre-eux sont relativement récents. Tous les traitements ne sont pas applicables à tous les patients. La complexité et le nombre d’options thérapeutiques disponibles pour la prise en charge de ces lésions ont permis de développer le concept de traitement multiples avec l’utilisation de 1, 2 voire 3 techniques pour un même patient. Cela peut par exemple s’envisager pour des lésions hépatiques multiples avec une chirurgie du foie droit, une radiofréquence d’un nodule du foie gauche et une chimiothérapie intra artérielle hépatique de clôture. Dans ce contexte, un deuxième avis vous apportera des informations complémentaires qui vous permettront de participer de manière éclairée à la stratégie thérapeutique adaptée à votre cas et de confirmer ou d’infirmer que la stratégie proposée est la plus adaptée.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • Quelle est l’origine des métastases qui se sont propagées dans mon foie?
  • Comment a évolué mon cancer ?
  • Quels sont les traitements possibles dans mon cas ?
  • Peut-on envisager une exérèse chirurgicale des métastases ?
  • Quels sont les risques liés à l’intervention ?
  • Quels sont les autres traitements possibles ?
  • Comment choisir entre les différentes techniques de chimiothérapie ?
  • Puis-je bénéficier d’une thérapie ciblée ?
  • Le traitement peut-il me guérir ou simplement ralentir le développement de la maladie ?
  • Existe-t-il des essais cliniques ? Suis-je éligible ?

Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes du cancer métastatique du foie ?

  • Un oncologue. Pour toutes les questions relatives aux traitements spécifiques au cancer, en particulier les thérapies dites « ciblées ». Assurez-vous de sa spécialité « cancer du foie ».
  • Un chirurgien spécialisé en chirurgie hépatique. Pour toutes les questions relatives à l’exérèse des tumeurs ou à l’ablation partielle du foie.
  • Un radiologue interventionnel qui pourrait discuter les traitements locaux hépatiques à type de radiofréquence (destruction locale par une aiguille des nodules) ou embolisation (destruction d’une zone du foie par la privation de l’apport en sang de la tumeur) ou chimiothérapie intra artérielle (chimiothérapie directement distribuée dans l’artère hépatique permettant d’être majoritairement au niveau du foie).
4|

Quels sont les symptômes du cancer métastatique du foie ?

Les symptômes liés à aux métastases du foie ne sont pas toujours identifiables immédiatement. En effet, la maladie est longtemps silencieuse. Le foie étant un très gros organe, un certain temps peut s’écouler avant que les tumeurs qui y sont situées ne se manifestent de façon spécifique. Les signes de la maladie sont donc plutôt d’ordre général : fatigueperte d’appétitfièvre, puis au fur et à mesure, ils concernent plus précisément le foie (augmentation de son volumedouleurs au foieictère…).

5|

Comment diagnostiquer un cancer métastatique du foie ?

A cause du caractère longtemps asymptomatique du cancer métastatique du foie, le diagnostic du cancer secondaire du foie est souvent tardif. Dans ces conditions, il est souvent difficile de proposer une prise en charge précoce de la maladie. Pour diagnostiquer des métastases hépatiques, le médecin propose généralement de réaliser des analyses sanguines, pour étudier le fonctionnement du foie. Des examens d’imagerie médicale (scannerIRMéchographie), ainsi qu’une biopsie sont également effectués afin de préciser le diagnostic.

6|

Comment soigner un cancer métastatique du foie ?

A cause du caractère longtemps asymptomatique du cancer métastatique du foie, le diagnostic du cancer secondaire du foie est souvent tardif. Dans ces conditions, il est souvent difficile de proposer une prise en charge précoce de la maladie. Pour diagnostiquer des métastases hépatiques, le médecin propose généralement de réaliser des analyses sanguines, pour étudier le fonctionnement du foie. Des examens d’imagerie médicale (scannerIRMéchographie), ainsi qu’une biopsie sont également effectués afin de préciser le diagnostic.

6|

Comment soigner un cancer métastatique du foie ?

Le seul traitement qui est véritablement susceptible de guérir un cancer secondaire du foie est l’exérèse des métastases (lorsqu’elles sont retirées chirurgicalement). Mais cette intervention n’est possible que si celles-ci sont isoléespeu nombreuses et bien délimitées et que le patient n’est pas trop affaibli. Souvent, l’exérèse est précédée d’une chimiothérapie qui a pour but de réduire la taille de la tumeur. Lorsque la chirurgie n’est pas possible, d’autre thérapies, non chirurgicales, existent. La greffe du foie n’est pas envisagée dans les métastases au foie. 

L’ablation par radiofréquence. Ce traitement consiste à détruire les cellules cancéreuses en les soumettant à une très forte chaleur. L’intervention se fait en introduisant des aiguilles à travers la peau, au contact de la tumeur. Elle est réalisée sous anesthésie générale

A l’inverse, la cryothérapie est un procédé qui permet de détruire les tumeurs en les soumettant à un froid intense. Ces deux techniques sont préconisées sur des métastases de petite taille.

La chimiothérapie est également fréquemment utilisée pour traiter les métastases hépatiques. Elle permet de ralentir la croissance du cancer et de soulager les symptômes. Le médecin peut également y recourir avant une intervention chirurgicale, pour diminuer la taille de la tumeur. Utilisée après la chirurgie, elle permet de réduire le risque de récidive

Parmi les techniques de chimiothérapie, il existe désormais la chimioembolisation transartérielle, qui allie deux produits : un traitement médicamenteux pour détruire les cellules cancéreuses (la chimiothérapie) et un agent embolisateur. Ce dernier a pour but de bloquer le sang qui nourrit la tumeur en nutriments. Ces deux produits sont administrés par le biais d’un cathéter placé dans l’artère du foie.

Enfin, l’injection percutanée d’éthanol consiste à injecter, avec une aiguille, de l’alcool éthylique directement à travers la peau, dans la tumeur hépatique. Ce procédé permet de détruire les cellules cancéreuses et de réduire la taille de la tumeur.

Plus récemment, est apparu un autre traitement : la radioembolisation. Il s’agit d’un traitement ciblé qui consiste à injecter une substance radioactive (l’yttrium 90) directement dans la tumeur, via un cathéter placé dans l’artère hépatique. Ce traitement ne nécessite pas une hospitalisation prolongée.

Le choix du traitement dépend : 

  • De l’origine du cancer (de quel organe sont parties les métastases)
  • De l’emplacement des métastases dans le foie
  • Du nombre de métastases
  • De la taille des tumeurs métastatiques
  • De la propagation éventuelle des métastases dans d’autres parties du corps
  • Des traitements contre le cancer qui ont déjà été administrés 
  • De l’état du foie du patient
  • De l’âge du patient
  • De ses antécédents familiaux et médicaux
  • De son état de santé général
  • De ses choix

Mise à jour le 28/06/2022 Revue par le Professeur Romain Coriat

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence

Nos patients témoignent

L’histoire de Patrick, 71 ans, ayant des métastases hépatiques suite à un cancer du côlon

Témoignages

L’histoire de Patrick, 71 ans, ayant des métastases hépatiques suite à un cancer du côlon

Par Olivia Derrien le 09/10/2020

Site parfait pour prendre une décision médicale en toute Indépendance. Réponse rapide et professionnelle. Je recommande

Fred

Très bon accueil, très bonne écoute, les conseils donnés ont ouvert des possibilités de prise en charge intéressantes, merci beaucoup.

Denis

Je consulte d'autres témoignages
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
La biopsie pour diagnostiquer un cancer

Cancer

La biopsie pour diagnostiquer un cancer

Par Fanny Bernardon le 22/06/2020

A la découverte de l’anatomopathologiste

Spécialistes

A la découverte de l’anatomopathologiste

Par Fanny Bernardon le 01/06/2020

Cancer : quand demander un deuxième avis ?

Cancer

Cancer : quand demander un deuxième avis ?

Par Fanny Bernardon le 08/04/2020

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

handicap et troubles du comportement
Webinaire
Handicap & troubles du comportement. Comment aider les patients et leur famille?
Jeudi 1 décembre de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires

Tumeur digestive, Cancer digestif :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins référencés

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avis Les médecins référencés Les maladies La prise en charge Témoignages Blog
Mentions légales Politique de confidentialité C.G.S

Copyright © Carians 2022, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !