Rechercher une maladie :
Vous ne trouvez pas votre maladie :
Contactez-nous

Maladie coronarienne

Filtres : Tout Enfants Adultes

Angine de poitrine

L’angine de poitrine (ou angor) est le résultat d’une obstruction des artères coronariennes (par opposition à l’angor de Prinzemetal décrit dans une autre fiche). Un dépôt de graisse s’accumule sur les parois, grossit et crée une plaque d’athérome. Cela provoque une diminution du flux sanguin. Le myocarde (le muscle cardiaque) souffre alors d’un déficit en oxygène. Il est possible que l'angor soit le signe annonciateur d'un infarctus du myocarde. L’angine de...
Accès à la fiche info angine de poitrine
Accès rapide dans la fiche info Angine de poitrine
Définition Diagnostic Traitement Deuxième avis

Infarctus du myocarde

L’infarctus du myocarde, qu’on appelle aussi crise cardiaque, survient lorsque le l’artère coronaire qui alimente le muscle cardiaque (le myocarde) est obstruée par un caillot de sang. Le myocarde cesse d’être approvisionné en sang (et donc en oxygène) et les cellules musculaires de cette zone meurent. Le myocarde ne peut donc plus assurer sa fonction essentielle qui est de propulser le sang dans l’organisme. Cela provoque des troubles du rythme cardiaque et une...
Accès à la fiche info infarctus du myocarde
Accès rapide dans la fiche info Infarctus du myocarde
Définition Diagnostic Traitement Deuxième avis

Maladie coronarienne

L’insuffisance coronarienne est la forme la plus fréquente de maladie du cœur. Elle survient lorsque les artères du cœur sont obstruées.Les maladies coronariennes sont généralement provoquées par un dépôt de graisse qui, en s’accumulant au fil des ans sur les parois des artères, grossit et crée une plaque d’athérome. Ces dépôts rétrécissent le calibre des artères et provoquent une diminution du flux sanguin. Le coeur risque de manquer d’oxygène, voir de ne plus en...
Accès à la fiche info maladie coronarienne
Accès rapide dans la fiche info Maladie coronarienne
Définition Diagnostic Traitement Deuxième avis
1
médecin expert pour maladie coronarienne
Les autres sous familles pour maladies cardiovasculaires
Recevez votre deuxième avis en 7 jours seulement
Vous êtes atteints d'une maladie grave, rare ou invalidante, deuxiemeavis.fr vous permet d'accéder à un médecin spécialiste qui est expert de votre maladie et de lui poser toutes vos questions
Recherchez votre maladie
Nous couvrons une liste croissante de maladies graves, rares ou invalidantes. Recherchez la vôtre ou contactez nous si vous ne la trouvez pas.
 
Complétez votre dossier médical
Collectez votre dossier médical auprès de votre médecin. Complétez ensuite votre questionnaire médical en ligne et transmettez vos documents et examens.
 
Choisissez votre médecin expert
Nous avons sélectionné des médecins experts de votre maladie. Choisissez parmi eux ou laissez le site vous affecter un expert disponible pour gagner du temps.
 
Recevez votre deuxième avis en 7 jours
Le médecin expert de votre maladie analyse votre dossier et vous répond sous 7 jours. Vous pouvez échanger un message avec lui concernant son avis.
Bénéficier d'une expertise médicale, par une démarche simple, rapide et sécurisée
Ils témoignent...
Parce que la parole des patients qui vivent les mêmes situations que vous vaut plus que la nôtre, découvrez ce qu'ils pensent de notre service
Tumeur intracanalaire papillaire et mucineuse du pancréas (TIPMP)
Le diagnostic du spécialiste est très stressant, le fait d'avoir un deuxième avis permet de se sentir mieux, d'autant qu'après avoir consulté les forums et sites médicaux d'internet on est complètement perdu.
Nos articles de blog
Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...
La cardiologie interventionnelle
A l’occasion de la semaine du cœur organisée depuis quelques années par les associations françaises du cœur, revenons sur le développement de la cardiologie interventionnelle. Qu’est-ce que la cardiologie interventionnelle ? On entend par...
Actualité du 30/09/2016