Je découvre les experts

icône de la maladie "NASH"NASH

1|

Qu'est-ce que la NASH ?

Chez les personnes qui n’ont pas de consommation excessive de boissons alcoolisées (pas plus de 2 verres/j), il peut parfois exister des atteintes qui miment la toxicité de l’alcool sur le foie. Elles surviennent dans un contexte de syndrome métabolique, à savoir l’association d’un surpoids/obésité, d’un diabète de type 2, d’un excès de graisse dans le sang. Le mode de vie est le plus souvent en cause : alimentation trop riche en graisses et en sucres rapides, sédentarité. Cette pathologie pourrait également avoir un caractère génétique, les mutations d’une protéine appelée PNPLA3 favorisant en effet l’apparition d’une atteinte du foie.

La stéatose hépatique non-alcoolique ou stéatose métabolique correspond à l’accumulation de graisse dans le foie (équivalent d’un « foie gras »). Dans 80 % des cas, cette maladie n’évoluera pas. Dans 20 % des cas, une inflammation va apparaître. On parle alors de stéato-hépatite non alcoolique ou métabolique ou NASH (Non-Alcoholic SteatoHepatitis). Cette forme peut évoluer vers la cirrhose et se compliquer dans de rares cas de cancer du foie.

 

En France, on estime que près de 17 % de la population souffre de la NASH. Parmi ces patients, 2.6 % présentent une stéato-hépatite avec fibrose avancée, c’est-à-dire un durcissement du foie qui risque d’évoluer vers la cirrhose.

 

La présence d’un diabète est un facteur aggravant.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une NASH ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une NASH ?

La NASH est une pathologie dont les symptômes ne se manifestent que tardivement, lorsqu’elle est déjà à un stade très avancé.
Un diagnostic le plus précoce possible doit donc être effectué, afin que la NASH soit le moins évoluée possible et qu’elle puisse être prise en charge très vite après le diagnostic. En outre, si le diagnostic est trop tardif, la NASH peut mener à de graves complications, comme un cancer. 

 

Un deuxième avis permet d’établir le bon diagnostic le plus tôt possible, et donc, à terme, d’éviter les pathologies beaucoup plus lourdes comme les cancers. Il permet également de mettre en place le traitement le plus adéquat et donc d'optimiser la prise en charge. Un deuxième avis apparaît donc comme primordial pour améliorer le pronostic des sujets atteints de la NASH.

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour une NASH ?

  • Qui est particulièrement touché par la NASH ?
  • Quelles sont les maladies chroniques pouvant mener à une NASH ?
  • En quoi les désordres métaboliques peuvent-ils mener à une NASH ?
  • Quelles sont les complications de la NASH ?
  • La NASH peut-elle avoir un caractère héréditaire ?
  • Quelle est la différence entre une fibrose et une cirrhose ?
  • Quelles sont les mesures hygiéno-diététiques à respecter pour éviter l'apparition de la NASH ?
  • En quoi consiste une transplantation hépatique ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes de la NASH ?

Le spécialiste à consulter pour la NASH est l’hépato-gastro-entérologue.

4|

Quels sont les symptômes de la NASH ?

Les symptômes de la NASH ne sont pas typiques de la pathologie et sont relativement peu gênants au début de la pathologie, voire absents. C’est lorsque la NASH évolue que des symptômes sévères en résultent.
En effet, même si la NASH est asymptomatique au départ, celle-ci peut mener à de graves complications, comme la fibrose avancée (destruction substantielle des tissus du foie), la cirrhose (bouleversement de la structure des tissus du foie, associant une fibrose et des nodules de régénération), une insuffisance hépatocellulaire ou un cancer du foie à plus long terme.

5|

Comment diagnostiquer la NASH ?

Le diagnostic de la NASH repose théoriquement sur une biopsie du foie, c'est-à-dire sur le prélèvement d’un fragment de foie. Cependant, celle-ci étant très invasive, les techniques d’imagerie sont aujourd’hui privilégiées comme l’IRM (imagerie par résonance magnétique), l’échographie ou l’élastographie, technique permettant de mesure la dureté du foie et la quantité de graisse contenue dans le foie. Des analyses sanguines, mesurant le taux d'enzymes hépatiques comme les ALAT (alanine transaminase) et les ASAT (aspartate aminotransférase), peuvent également contribuer au diagnostic, mais ne suffisent pas à elles-seules, car elles manquent de spécificité.

 

En outre, le diagnostic de la NASH ne peut être posé que si la personne ne boit pas et donc que la pathologie n’est pas liée à l’alcool. Seule la biopsie du foie permet de différencier la stéatose simple de la stéato-hépatite.

6|

Comment traiter la NASH ?

Le traitement de la NASH repose en premier lieu sur la modification des règles hygiéno-diététiques du sujet afin d’éviter les complications. Aucun traitement médicamenteux n’a en effet encore montré son efficacité à l’heure actuelle. 

 

En outre, traiter les pathologies pouvant être à l’origine de la NASH (comme le diabète de type II ou l'hypertension artérielle) permet également de prévenir la pathologie.

 

Pour traiter l’obésité, la chirurgie bariatrique peut également être une solution. Dans ce cas, les lésions hépatiques régressent.

 

Les cas les plus sévères de NASH, en cas de cirrhose par exemple, peuvent nécessiter quant à eux une transplantation hépatique.

Mise à jour le 02/08/2021 Revue par le Professeur Georges-Philippe Pageaux

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

Laparotomie, la chirurgie à « ventre ouvert »

Traitements et examens

Laparotomie, la chirurgie à « ventre ouvert »

Par Marion Berthon le 01/12/2021

Les bêtabloquants, qu'est ce que c'est ?

Orientation, information, accompagnement

Les bêtabloquants, qu'est ce que c'est ?

Par Marion Berthon le 29/11/2021

L’écho-doppler vasculaire en 5 questions

Cardiovasculaire

L’écho-doppler vasculaire en 5 questions

Par Philippine Picault le 24/11/2021

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires

Maladie du foie :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion