Je souhaite l'avis d'un expert

icône de la maladie "Séquelles de plaies sur la main"Séquelles de plaies sur la main

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

1|

Séquelles de plaies sur la main : De quoi s'agit-il ?

La main est un organe mobile, souple et agile. Elle permet la préhension via :
  • 27 os répartis en 8 os carpiens au niveau du poignet, 5 os métacarpiens au niveau de la paume et 3 phalanges par doigt, sauf le pouce qui n’en possède que deux,
  • des ligaments, faisceaux de fibres résistants permettant de fixer les os au sein d’une articulation,
  • des tendons, sortes de cordons à l’extrémité d’un muscle lui permettant de s’accrocher à un os,
  • des muscles extrinsèques, intrinsèques, thénariens, interosseux et lombricaux. Les doigts ne possèdent pas de muscles, ils bougent grâce aux tendons fléchisseurs et extenseurs,
  • 3 nerfs principaux : le nerf médian, radial et cubital,
  • un réseau de vaisseaux sanguins.

La main peut être le siège d’une grande variété de plaies. La lésion est dite :
  • simple si elle ne touche qu’un type de structure (par exemple uniquement les os) et sans perte de substance cutanée,
  • complexe lorsqu’elle concerne plusieurs structures, qu’elle est profonde ou étendue. Elle peut atteindre la peau, les os, les muscles, les ligaments, les vaisseaux sanguins ou encore les nerfs.

Les plaies de la main peuvent être la conséquence :
  • d’une activité sportive,
  • d’une activité professionnelle,
  • d’un loisir,
  • de travaux domestiques comme la cuisine, le jardinage ou le bricolage,
  • d’un accident de type ring finger ou doigt d’alliance : lorsque la bague s’accroche et tracte le doigt,
  • d’un accident de la voie publique ou d’un traumatisme,
  • d’une morsure.
2|

Séquelles de plaies sur la main : Quel est l'intérêt d'un deuxième avis ?

Séquelles de plaies sur la main : Pourquoi demander un deuxième avis ?

Un deuxième avis est tout à fait pertinent dans le cadre de séquelles de plaies sur la main. En effet, les traumatismes de la main sont souvent sous-estimés car ils n’engagent pas le pronostic vital et que l’exploration de la plaie, apparemment bénigne, n’est pas systématique. Or une plaie de la main doit être considérée comme une urgence, jusqu’à preuve du contraire. Une prise en charge adéquate permet d’éviter bon nombre de séquelles. Celles-ci peuvent être complexes en raison de la diversité des lésions que peut subir la main. Le traitement chirurgical est unique pour chaque patient, en fonction de la cause et des caractéristiques de la plaie. L’implication du patient est essentielle pour les soins post-opératoires : il s’agit de bien surveiller le pansement et de savoir reconnaître un signe anormal comme l’apparition d’une rougeur, un écoulement ou une douleur croissante qui peuvent témoigner d’une infection par exemple. C’est pourquoi un deuxième avis, procurant des informations supplémentaires au patient, favorise une prise sa prise en charge globale et qualitative.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • On me propose une chirurgie. En quoi va-t-elle consister ? Quels sont les résultats attendus ? Quels sont les avantages et les risques ? Quel est le type d’anesthésie ? Quelle est la durée de l’hospitalisation ? Ma plaie devra-t-elle être surveillée par la suite ? Au bout de combien de temps puis-je enlever mon pansement ? A quels signes dois-je faire attention ? Vais-je avoir des séquelles ?
  • On me propose une rééducation. Quel est son but ?
  • Quand pourrais-je reprendre mon activité sportive ? Mon activité professionnelle ?
Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Séquelles de plaies sur la main : Quels sont les spécialistes ?

  • Un chirurgien spécialiste de la main. Il réalise les opérations chirurgicales de l’appareil locomoteur (os, muscles, tendons, articulations et ligaments). Il doit être spécialiste de la main et des doigts.
  • Un médecin urgentiste. Il est en charge des patients nécessitant un traitement en urgence.
4|

Séquelles de plaies sur la main : Quels sont les symptômes ?

Les symptômes dépendent de la cause de la plaie :
  • des douleurs,
  • une déformation,
  • une plaie ouverte,
  • une brûlure,
  • une altération des fonctions de la main.
5|

Séquelles de plaies sur la main : Comment les diagnostiquer ?

Le diagnostic requiert :
  • un examen clinique de la main, particulièrement précis, afin de déterminer la nature et la sévérité des lésions. Il associe un bilan vasculaire, musculaire, tendineux, nerveux, de laxité et de la mobilité. Différents tests permettent d’évaluer ces structures. Le statut de la vaccination antitétanique est demandé.
  • Une radiographie, une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) et/ou une échographie afin d’explorer toutes les structures de la main qui pourraient être lésées.
Les urgences de la main touchent 1,4 millions de personnes chaque année en France, dont un tiers est à fort risque de séquelles, et 25 % sont des accidents professionnels.
6|

Séquelles de plaies sur la main : Comment les soigner ?

Le traitement d’une plaie de la main repose sur une chirurgie, parfois en urgence, en plusieurs étapes :
  • une exploration de la plaie afin de préciser les lésions, de supprimer les corps étrangers (parage) et de laver la plaie.
  • Le traitement des lésions squelettiques (par ostéosynthèse pour fixer les os déplacés à l’aide de matériel comme des vis, des broches ou des plaques), cutanées (suture, greffe cutanée), vasculaires, musculaires, tendineuses et nerveuses. La microchirurgie est souvent nécessaire. L’amputation est parfois nécessaire, notamment en cas d’accident de type doigt d’alliance.
  • e pansement de la plaie, essentiel à sa cicatrisation. Il ne doit pas empêcher la main de bouger.

L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale, locorégionale ou générale. Lorsque la plaie est profonde et franchit le derme, il faut rester attentif au risque d’infection qui augmente avec le délai avant traitement. Après l’opération, la main est parfois immobilisée par un plâtre ou une attelle. Une rééducation avec un kinésithérapeute peut être nécessaire afin de récupérer toutes ses fonctions et de lutter contre l’enraidissement des articulations. La dimension psychologique du patient doit être prise en compte, la main étant étroitement liée à la vie sociale et professionnelle.

La prise en charge dépend :
  • de l’âge du patient,
  • de son état de santé général, de l’intoxication tabagique,
  • des circonstances de survenue de la plaie,
  • du délai de consultation,
  • des structures touchées,
  • de l’étendue des lésions,
  • de la profondeur des lésions,
  • de la présence d’une plaie ouverte,
  • de la présence d’une déformation visible à l’oeil nu,
  • des capacités fonctionnelles,
  • de la sévérité des symptômes.

Mise à jour le 15/09/2020 - Revue par le Professeur Philippe Liverneaux

Partager
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Comment adapter son poste de travail à son problème orthopédique ?

Orthopédie

Comment adapter son poste de travail à son problème orthopédique ?

Par Philippine Picault le 15/06/2020

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance ?

Orthopédie

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance ?

Par Fanny Bernardon le 10/06/2020

Lorsqu’un problème orthopédique devient un handicap

Orthopédie

Lorsqu’un problème orthopédique devient un handicap

Par Fanny Bernardon le 29/04/2020

Je découvre le blog

Maladie de la main :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q