Je découvre les experts

icône de la maladie "Troubles du nerf médian"Troubles du nerf médian

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je découvre les experts

Fiche d'information

1|

Troubles du nerf médian : De quoi s’agit-il ?

Le nerf médian prend son origine dans le creux de l’aisselle, à partir d’un réseau de nerfs appelé plexus brachial, lui-même ayant ses racines dans la moelle épinière. Le nerf médian se prolonge dans le bras, l’avant-bras jusqu’au poignet où il pénètre dans le canal carpien pour se diviser en une branche motrice et en plusieurs branches sensitives.

Au niveau du coude, il laisse le nerf interosseux antérieur qui permet notamment :

  • La pronation : la paume est tournée vers le sol.
  • La flexion du poignet : la paume de la main se rapproche de l’avant-bras.
  • La flexion du pouce : le pouce se rapproche de la main.

A la sortie du canal carpien, le nerf médian se divise en :

  • une branche motrice qui permet l’opposition du pouce,
  • des branches sensitives qui permettent la sensibilité de la paume de la main, ainsi que de la pulpe du pouce, de l’index, du majeur et de la moitié de l’annulaire.

Les troubles peuvent être dus à la rupture, à la compression ou à l’étirement excessif du nerf médian.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour des troubles du nerf médian ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour des troubles du nerf médian ?

Un deuxième avis est tout à fait pertinent dans le cadre d’une paralysie du nerf médian, car cette pathologie peut être très contraignante au quotidien et dégrader l’autonomie du patient. Sa prise en charge dépend de nombre de facteurs comme la zone du nerf atteinte, la présence d’autres traumatismes ou encore la cause de la paralysie.

Si une intervention est envisagée, il existe différentes techniques qui méritent d’être soigneusement présentées. Dans tous les cas, la coopération du patient est essentielle lors de l’étape clé de la rééducation. Un deuxième avis est tout à fait indiqué car il permet d’apporter un éclairage supplémentaire au patient qui pourra prendre une part active dans la stratégie thérapeutique adaptée à sa situation.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour des troubles du nerf médian ?

  • Ma paralysie du nerf médian résulte-t-elle de la rupture d’un nerf, de son étirement excessif ou bien d’une compression ?
  • Parmi toutes les chirurgies envisagées, laquelle est la plus adaptée à ma situation ? Quels sont les avantages et les risques d’une chirurgie ? Quelle est l’efficacité de la chirurgie ? Devrais-je être immobilisé(e) suite à l’intervention ? En quoi va consister ma rééducation ? Vais-je récupérer la motricité et la sensibilité de mes membres ?
  • Quelles sont les autres options si la chirurgie ne fonctionne pas ?
  • Mes douleurs subsistent malgré les médicaments prescrits. Quelles sont les autres options ?
  • Ma maladie est source de handicap pour certains gestes quotidiens. Quelles sont les solutions, le temps que je guérisse ?

Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes des troubles du nerf médian ?

Un chirurgien spécialiste de la main et des nerfs périphériques. C’est le spécialiste des maladies, des traumatismes et des déformations de l’appareil locomoteur (os, muscles, tendons, articulations, ligaments).
4|

Quels sont les symptômes des troubles du nerf médian ?

Les symptômes dépendent de la localisation de la lésion sur le nerf, de son importance et de sa cause :
  • Paralysie dite haute, de tout le bras et de la main, si la lésion est située au-dessus du coude. Elle est rare.
  • Paralysie dite basse, de la main uniquement, si la lésion est située au niveau du poignet. Elle est souvent associée à une lésion des tendons fléchisseurs et des vaisseaux sanguins.
  • Fourmillements, engourdissements, perte de sensations ou douleurs dans la main et certains doigts.
  • Incapacité à saisir des objets volumineux.
  • Incapacité à effectuer des gestes fins nécessitant l’opposition des doigts.
  • Amyotrophie, c’est-à-dire diminution du volume musculaire.
5|

Comment diagnostiquer les troubles du nerf médian ?

Le diagnostic des troubles du nerf médian requiert :

  • Un examen clinique. Le patient est dans l’incapacité d’effectuer certains gestes comme opposer avec finesse le pouce et l’index ou le pouce et l’auriculaire (test de la boucle).
  • Une radiographie. Il s’agit de visualiser le coude, le poignet et/ou la main, selon les symptômes.
  • Un électromyogramme s’il ne s’agit pas d’une urgence
  • Un scanner, ou une IRM. Ces examens d’imagerie médicale apportent davantage d’informations sur l’atteinte du nerf.

La cause d’une paralysie du nerf médian peut être :

  • Une plaie du poignet : main qui traverse une vitre, tentative de suicide par arme blanche…
  • Un syndrome du canal carpien, très fréquent. Il peut être d’origine rhumatologique ou faire suite à des micro-traumatismes chez un travailleur manuel par exemple. Dans la plupart des cas, on ne trouve aucune cause.
  • Un traumatisme au niveau du coude ou du poignet comme une fracture ou une luxation.
6|

Comment soigner les troubles du nerf médian ?

Le traitement des troubles du nerf médian dépend :

  • De l’âge du patient
  • De son état de santé général
  • De la cause de la paralysie
  • De la présence d’autres traumatismes comme une fracture
  • Des symptômes ressentis
  • De l’évolution des symptômes
  • De la zone touchée
  • De la nature de la lésion du nerf.

Le traitement dépend des symptômes et de la cause de la maladie.
Si la cause de la lésion est traumatique, par exemple une fracture ou une luxation, une intervention chirurgicale est réalisée en urgence.
Dans les autres cas, si les symptômes n’ont pas cessé au bout de 5 mois, la chirurgie est envisagée. Un transfert nerveux, aussi appelé neurotisation, ou un transfert tendineux permettront de connecter deux nerfs ou deux tendons.

Dans tous les cas, la chirurgie doit être suivie d’une rééducation avec un kinésithérapeute, via des programmes d’exercices physiques. Ils visent à favoriser la réinnervation du nerf médian. Un appareillage, appelé orthèse, peut être porté au niveau des doigts, de la main, du poignet et/ou du coude, en permanence ou uniquement la nuit. L’orthèse permet l’immobilisation de certaines zones, et la mobilité d’autres. Les mouvements à l’origine de douleurs doivent être évités.

Si la paralysie persiste au-delà d’un an, seule la chirurgie palliative subsiste via un transfert musculaire. Il s’agit de prélever un muscle et de le fixer sur un autre os que celui sur lequel il est normalement attaché, ce qui permet à nouveau le mouvement, mais le résultat n’est jamais parfait.

Mise à jour le 29/04/2021 - Revue par le Professeur Philippe Liverneaux

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Comment adapter son poste de travail à son problème orthopédique ?

Orthopédie

Comment adapter son poste de travail à son problème orthopédique ?

Par Philippine Picault le 15/06/2020

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance ?

Orthopédie

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance ?

Par Fanny Bernardon le 10/06/2020

Lorsqu’un problème orthopédique devient un handicap

Orthopédie

Lorsqu’un problème orthopédique devient un handicap

Par Fanny Bernardon le 29/04/2020

Je découvre le blog

Maladie de la main :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 10h à 19h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Deuxiemeavis.fr - Paris Biotech Santé - 29 rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris

Rejoignez-nous !

Marion