image Maladies des os, des articulations et des muscles

Déformation de la colonne vertébrale chez un enfant

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 15 septembre 2020 - Revue par Docteur Christian Morin

  • Qu'est-ce qu'une déformation de la colonne vertébrale chez un enfant ?

    La colonne vertébrale dessine naturellement des courbures qui nous permettent de nous tenir debout :
    • le creux du cou appelé lordose cervicale,
    • l'arrondi du milieu du dos appelé cyphose,
    • le creux du bas du dos appelé lordose lombaire.

    Cependant, ces courbures peuvent être excessives (hypercyphose dorsale, hyperlordose lombaire) ou au contraire trop peu importantes voire inversées (hypocyphose dorsale voire lordose dorsale, hypolordose lombaire voire cyphose lombaire). Ce sont les cyphoses exagérées qui posent le plus fréquemment des problèmes.

    Il existe 2 types de cyphose excessives :
    • une cyphose régulière. Elle est harmonieuse et correspond fréquemment à une maladie de Scheuermann.
    • Une cyphose angulaire dont la déformation est courte et anguleuse.

    Les causes d’une cyphose exagérée sont :
    • une mauvaise posture, souvent liée à un dos insuffisamment musclé,
    • une maladie de Scheuermann qui touche la croissance des vertèbres dorsales et entraîne un tassement des vertèbres en avant. Sa cause est inconnue. Elle suscite une raideur du dos et des douleurs après une station assise longue ou des exercices physiques. La pathologie évolue généralement spontanément vers la guérison et dans 5 % des cas dans une forme plus sévère. 

    La cyphose exagérée touche davantage les garçons que les filles. La maladie de Scheuermann en est l’origine la plus fréquente.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une déformation de la colonne vertébrale chez un enfant ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour une déformation de la colonne vertébrale chez un enfant ?

    Un deuxième avis est tout à fait pertinent pour les cas graves de lordose et de cyphose. En effet, ces déformations chez l’enfant risquent de s’aggraver pendant la croissance jusqu’à devenir irréversibles à l’âge adulte. Il y a alors non seulement un préjudice esthétique, mais surtout un terrain favorable à l’apparition d’une arthrose vertébrale et donc de douleurs chroniques.
    L’enjeu est donc de corriger le plus tôt possible ces pathologies chez l’enfant, principalement via une rééducation avec un kinésithérapeute et un traitement orthopédique. La chirurgie est réservée aux situations les plus sévères qui doivent être étudiées au cas par cas. En effet, la technique utilisée dépend de chaque patient et s’accompagne de certains risques, comme pour toute opération chirurgicale. Un deuxième avis permet d’apporter un éclairage supplémentaire et d’adhérer sereinement aux modalités de l’intervention, en pleine conscience de la balance bénéfices/risques.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Quelle est la cause de la lordose/cyphose de mon enfant ? 
    • La kinésithérapie peut-elle être suffisante à corriger la déformation ?
    • Le port d’un corset nous a été proposé. Quand et combien de temps doit-il être porté ? Impose-t-il des contraintes au quotidien ? Est-il compatible avec la pratique d’un sport ?
    • La pathologie de mon enfant est sévère. Y a-t-il un moyen d’éviter la chirurgie ? Si non, quels en sont les risques et les bénéfices
    • Quelles sont les techniques chirurgicales les plus adaptées à la pathologie de mon enfant ?
    • Les suites de l’opération sont-elles douloureuses ? Si oui, comment soulager la douleur ? 
    • La déformation peut-elle apparaître à nouveau ? 
    • Que peut-il se passer si mon enfant ne se fait pas opérer ?
    Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quel est le spécialiste de la déformation de la colonne vertébrale chez un enfant ?

    Un chirurgien orthopédiste pédiatrique. Il est à la fois spécialiste de l’appareil locomoteur (os, muscles, tendons, articulations et ligaments) et des patients âgés de moins de 18 ans. Il doit être spécialiste de la colonne vertébrale.
  • Quels sont les symptômes d'une déformation de la colonne vertébrale chez un enfant ?

    Les symptômes sont :
    • des douleurs dans le cou, le dos ou la région lombaire,
    • une raideur du dos,
    • contrairement aux scolioses, même à des stades avancés il y a très rarement, excepté dans les cyphoses angulaires, une altération des fonctions respiratoires, neurologiques, musculaires et digestives.
  • Comment diagnostiquer une déformation de la colonne vertébrale chez un enfant ?

    Le diagnostic requiert :
    • un examen clinique. La cyphose exagérée s’observe à l’œil nu. Le médecin mesure le degré de courbure à l’aide d’un fil à plomb lorsque le patient est debout.
    • une radiographie si la pathologie est plus sévère. Elle permet notamment de poser le diagnostic d’une maladie de Scheuermann.
  • Quels sont les traitements d'une déformation de la colonne vertébrale chez un enfant ?

    La prise en charge repose sur :
    • des exercices de renforcement musculaire avec un kinésithérapeute. Il s’agit aussi de retrouver un schéma corporel correct et une meilleure perception de son corps (proprioception).
    • La pratique d’un sport, particulièrement les sports d’extension comme la natation.
    • Une hygiène de vie comme réduire le port de charges lourdes et éviter la station assise prolongée.
    • Un traitement orthopédique via le port d’un corset, soit toute la journée, soit uniquement la nuit. Il permet de guider la croissance correcte de la colonne vertébrale. Sa forme et ses modalités d’utilisation dépendent de chaque patient.
    • Une chirurgie. Elle est indiquée dans les cas graves associés à des douleurs intenses et résistants aux autres traitements. Elle reste exceptionnelle, pour des courbures à plus de 80°. Il s’agit de montages rigides qui redressent la colonne (vis, crochets…). La pose de ces tuteurs peut se faire par différentes voies selon les caractéristiques du patient et de sa pathologie : voie antérieure, postérieure ou les deux.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies pour problème de dos

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 06/07/2020
Votre enfant a honte de sa maladie ou de son handicap ? Il a peur de ne pas être accepté, voire d’être moqué ? Tout particulièrement, les problèmes orthopédiques peuvent être davantage visibles que d’autres pathologies : bosse calcifiée au milieu...
Lire la suite...
Actualité du 15/06/2020
Il n’est parfois pas facile de concilier la vie au travail avec ses problèmes de santé. Si certains éprouvent des difficultés à assurer leur emploi comme ils le faisaient avant la maladie, aménager et adapter les conditions de...
Lire la suite...